Bienvenue sur le site de "Ceux qui veulent le Pays pour tous"
Accueil du siteDerniers articles
lundi 21 novembre 2016
TRUMP COMME RÉVÉLATEUR DE LA NATURE DES ÉLECTIONS

RENCONTRE LE JEUDI 8 DECEMBRE, 18H30

Nous proposons quelques points pour ouvrir aux débats :

1) Et si l’élection de Trump nous disait la vérité sur la nature des élections ?

Ce que nous voyons se mettre en place dans plusieurs pays c’est que la politique d’un Etat, donc son rapport aux gens, peut changer profondément sans que le mode de représentation qu’est le parlementarisme et le vote en soient affectés et interrogés. Le rôle du vote aujourd’hui n’est-il pas d’assurer une transition « tranquille » et consensuelle vers une Etat sans peuple, séparé des gens et sans limite dans l’application d’une politique de tensions et de guerre à l’intérieur comme à l’extérieur ? Que penser de cette évidence ? Quelles leçons éventuelles en tirer ?

2) Le but de l’organisation parlementaire de la politique, qui se concrétise par l’acte militant qu’est le vote n’est en fin de compte qu’un acte d’allégeance, d’acceptation de la politique gouvernementale. Il organise l’impuissance des gens face à l’Etat et à son gouvernement.

3) N’avoir comme possible que de se lamenter pendant et après une élection n’est pas très enthousiasmant. N’est-il pas inquiétant qu’on puisse en arriver à regretter Clinton aux USA comme ici certains le font avec Chirac ou peut-être bientôt avec Hollande ? Ne faut-il pas penser la politique et son action, si on la veut du côté des gens, ailleurs que dans les chemins proposés ? 4) Nous faisons le pari (et le travail) qu’il y a place pour une pensée/action des gens eux-mêmes à partir de principes qui parlent pour tous (droits des gens, paix, respect par l’Etat des habitants tels qu’ils sont...). Cela n’est possible qu’à distance de l’Etat, c’est à dire dans un nouveau rapport à l’Etat qui n’est pas celui du vote mais celui d’une capacité des gens à penser et agir du point d’un « pour tous ».

Débattons-en.

Jeudi 8 Décembre à 18h30,

Rue du Lieutenant Colonel Pelissier, Métro Capitole, Toulouse Espace DURANTI, salle au 3° étage

Dans le cadre des "Rencontres pour penser l’Aujourd’hui", proposées par "CEUX QUI VEULENT LE PAYS POUR TOUS".

PDF - 68.8 ko
 
Articles les plus récents
vendredi 18 novembre 2016
Pour le maintien du Collège Badiou à la Reynerie !
Nous relayons la pétition et le travail engagé par "l’Assemblée Parents-Enseignants-Habitants" de Reynerie pour le maintien du collège dans le quartier. En effet, sous prétexte de "mixité sociale" le Conseil Départemental et le Rectorat veulent fermer ce collège. La pétition qui suit prend position contre la fermeture, pour la prise en compte de la vie des élèves, des parents, des enseignants. N’hésitez pas à la signer et à la faire signer ! Faites nous les parvenir par mail ou à l’adresse suivante : assembleeparentsprofshabitants@gmail.com
NOUS, parents, enseignants, habitants de Reynerie, élèves et (...)

lire la suite de l'article
lundi 29 août 2016
APPEL A S’ENGAGER POUR UNE POLITIQUE DE PAIX
RENCONTRE LE VENDREDI 14 OCTOBRE, 18h
1) La campagne électorale qui s’ouvre promet d’être la plus abjecte, la plus violente, la plus dangereuse de ces dernières années car elle est déjà porteuse d’encore plus de tensions et de propos guerriers que les précédentes, qui étaient déjà bien basses, méprisantes et violentes à l’encontre de nombreuses personnes du pays. Les propos proférés par tous les prétendants au poste de président et par leurs lieutenants, ne sont pas de simples mots ou de banales phrases démagogiques, ce sont de véritables propositions politiques de séparation des gens, de stigmatisation, de tensions permanentes. Toutes les (...)

lire la suite de l'article
dimanche 29 mai 2016
PENSER ET AGIR POUR LE DROIT DES GENS EST POSSIBLE :
Rencontre le Vendredi 17 Juin, 17h30
Nous vous invitons à une rencontre autour de prises de positions et de propositions qui seront faites par plusieurs personnes sur cette question.
1°) La loi El Khomri est une une pièce importante, et néfaste, d’un processus engagé depuis plusieurs années pour détruire toute idée positive du droit des gens. Gouvernement après gouvernement, loi après loi, attaque après attaque, l’Etat veut faire de tout ce qui concerne les droits pour tous une coquille vide. C’est un processus qui met en tension, qui cherche à diviser, à catégoriser et à « mettre en cases » les habitants du pays. C’est une politique où (...)

lire la suite de l'article
lundi 16 mai 2016
NOUS, nous n’abandonnons pas les enfants !
Réunion VENDREDI 20 MAI, 17H 30
Nous relayons l’appel à une réunion publique de l’association « L’école pour tous » du collège Raymond Badiou (Reynerie) et de « l’Assemblée Parents-Enseignants-Habitants ».
1. Il FAUT CONSERVER CE QUI MARCHE, les enfants ne sont pas des cobayes !
Depuis le temps on voit bien que certains dispositifs sont vraiment efficaces, qu’ils aident réellement les enfants à s’en sortir à l’école : c’était le cas du dispositif RASED à l’école primaire, et c’est aussi le cas de la SEGPA au collège, où les élèves en difficulté ont des conditions d’apprentissage adaptées à leurs besoins, en petit groupe, dans un environnement (...)

lire la suite de l'article
lundi 28 mars 2016
RENCONTRE LE JEUDI 14 Avril : En refusant la loi El Khomri, de quoi parle-t-on ? Du droit des gens, de tous les gens du pays ? ou d’autre chose ?
1) Tout d’abord, il est évident que la fameuse « réforme du droit du travail » est injuste et méprisante pour les gens qui passent leur vie à travailler, souvent durement. Elle ne vise qu’à précariser et à mettre les ouvriers et les employés dans la main des patrons et des petits chefs. Cette loi organise et justifie l’abandon de droits importants et la casse des conditions de travail nécessaires à une vie correcte.
2) On ne peut pas parler des droits aujourd’hui sans préciser si c’est des droits pour tous les habitants dont on parle, ou non. La question du droit des gens est une question (...)

lire la suite de l'article